Découvrez toutes les spécialités de légumes et les produits du terroir en région Champagne-Ardenne.

Le lentillon de Champagne

Egalement connu sous le nom de « lentille de reine », ce légume sec au goût doux et légèrement sucré est dit rosé de par la couleur rose pâle de l’amande de la lentille. 
Considéré comme une excellente source de protéines, il est à l’origine de recettes subtiles et goûteuses concoctées par les plus grands chefs des restaurants renommés. La zone traditionnelle de plantation se situe entre Troyes (Aube) et Rethel (Ardennes).

Le chou à choucroute

Ce légume, riche en eau, minéraux et vitamines, est également appelé « chou cabus ». Utilisé en choucroute après avoir fermenté, il accompagne ainsi parfaitement la charcuterie ou le poisson, ainsi que de nombreuses viandes. La culture du chou à choucroute ne cesse de s’intensifier dans l’Aube, où les producteurs fournissent actuellement 20 % de la production nationale.

La truffe de Champagne

Plus connue sous le nom de « Diamant Gris », elle appartient à l’espèce Tuber Uncinatum, c’est-à-dire ressemblant à un tubercule possédant des « crochets ». Elle est de forme arrondie, à l’aspect verruqueux, de couleur noire et les spores sont portées par de petits crochets. Son poids varie et peut atteindre plus de 200 gr pour les gros spécimens. A la coupe, la chair est marron clair à chocolat veiné de blanc. L’arôme est léger et son goût dominant rappelle celui de la noisette.
La truffe existe à l’état sauvage de façon dispersée dans les forêts de la Marne, du Sud Haut-Marnais et du plateau de Langres. Deux associations de producteurs pour chaque département assurent la production, basée sur une culture d’arbres truffiers (noisetiers, pins noirs, bouleux, tilleuls, chênes et charmes).
Au 19ème siècle, la production de la truffe dans la région était très développée, avec près de 15 000 kg/an. Aujourd’hui, la production est de plusieurs centaines de kilos par an, sachant qu’il faut une douzaine d’années pour récolter des truffes et que la période autorisée par arrêt préfectoral s’étend du 15 septembre au 15 mars. Elle doit être réalisée avec un chien truffier, bien que certains amateurs se basent sur le « brûlé », l’observation d’une tache d’herbe brûlée à la verticale d’un champignon.

L'asperge de Champagne

Cultivée localement depuis le 18ème siècle, l'Asperge de Champagne possède un goût tendre et un parfum prononcé dû au sol de la Champagne. Riche en eau et en vitamines, elle est essentiellement consommée lors des festivités, en entrée, mais également en légume d’accompagnement.