Comme tous les bons vins, le Champagne s’apprécie d’abord avec les yeux, se déguste avec le regard.

Il faut apprécier sa couleur généreuse, ses reflets lumineux, ses bulles envoûtantes. Puis c’est à votre nez de donner son avis, à vos narines de dire s’il fait plutôt preuve d’arômes floraux ou végétaux. Et enfin, et seulement en dernier, c’est par une petite gorgée que votre bouche vous donne le verdict, que vos papilles vous font réaliser l’ampleur des saveurs du Champagne.

Déguster le Champagne 

Les meilleures dégustations de Champagne se font en suivant quelques règles de base. Tout d’abord, il est formellement déconseillé de consommer des plats aux goûts trop prononcés (tels que les fromages forts ou les mets épicés) qui masqueraient totalement les saveurs du champagne. Ensuite, les flûtes en forme de tulipe sont à privilégier. Leur forme unique (qui se referme vers le haut) leur confère la capacité de conserver et de concentrer les arômes du Champagne. Enfin, si vous lavez vos flûtes avec un produit vaisselle, rincez plusieurs fois à l’eau chaude pour empêcher la formation d’une fine pellicule qui pourrait entraver la formation des bulles.

Conserver le Champagne

La conservation du Champagne se fait aussi selon des règles strictes : les bouteilles doivent être couchées dans un endroit frais, bien ventilé, et peu exposé à la lumière et à l’humidité. Quant à sa durée de conservation, elle est variable. Le caviste ou le vigneron sont donc les mieux placés pour vous donner les renseignements nécessaires.

Découvrez également quelques idées de séjours Champagne