La mémoire de la fonte d'art haut-marnaise

Entretien avec Elisabeth Robert-Dehault

Présidente de l’Association pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine métallurgique haut-marnais (ASPM), mais aussi femme impliquée dans l’économie locale, elle conjugue passé et présent, art et industrie avec la même passion.

Un mot de présentation de l’ASPM, associationque vous avez fondée en 1990 et que vous présidez.

« Forte de 350 adhérents, l’ASPM poursuit plusieurs objectifs : sauver et faire vivre le haut-fourneau de Dommartin-le-Franc, recenser toutes les fontes ornementales à travers le monde réalisées en Haute-Marne et créer une route européenne du fer reliant les sites métallurgiques possédant un haut-fourneau. »

Le sauvetage du haut-fourneau a débouché sur l’ouverture de Metallurgic Park. En quoi ce haut-fourneau est-il unique ?

« Il reste une centaine de hauts-fourneaux en France datant des XVIIIe et XIXe siècles. Celui-ci est le seul à fonctionner à l’air chaud pour en améliorer le rendement, et non à l’air froid. C’est une révolution technologique. Nous avons reconstitué toute sa machinerie telle qu’elle existait en 1840. »

Quels ont été les liens entre la fonderie haut-marnaise et la guerre de 14-18 ? 

« Les usines ont été réquisitionnées par l’Etat français pour
participer à l’eff ort de guerre. On a fabriqué des obus en Haute-Marne, du début à la fi n de la guerre, une tâche accomplie par les femmes pendant que les hommes étaient au front. Après la guerre, la Haute-Marne a réalisé des monuments aux morts, notamment en fonte dont une trentaine de sculpteurs créaient les modèles. »

Infos pratiques

Association pour la sauvegarde et la Promotion du Patrimoine Métallurgique Haut-Marnais
52130 Wassy
Tél. : (0)3 25 05 00 41
www.fontesdart.org

Fonderie d'art - Métiers d'art :
www.metiersdart-champagne-ardenne.org

www.fontes-art-dommartin.com