Foisches

Village de Foisches

Ville à Foisches

  • Foisches est aussi une petite commune rurale. Ici on compte 6 fermes encore en activité... c'est un record pour la Pointe!
    A Foisches existait aussi autrefois une carrière de marbre. Une stèle en marbre rose a d'ailleurs été placée au cimetière, rappelant que Foisches fut jadis un pays minier.

    Un peu d’histoire:
    Foisches est une appellation de lieu d’origine gauloise. Foisches viendrait de Colonia Faustina (Colonie de Faustin).

    Si nous remontons au 16ème siècle, il faut savoir que le...
    Foisches est aussi une petite commune rurale. Ici on compte 6 fermes encore en activité... c'est un record pour la Pointe!
    A Foisches existait aussi autrefois une carrière de marbre. Une stèle en marbre rose a d'ailleurs été placée au cimetière, rappelant que Foisches fut jadis un pays minier.

    Un peu d’histoire:
    Foisches est une appellation de lieu d’origine gauloise. Foisches viendrait de Colonia Faustina (Colonie de Faustin).

    Si nous remontons au 16ème siècle, il faut savoir que le village de Foisches à cette époque, a souffert de sa proximité avec Givet et le fort de Charlemont. Le village a été saccagé entre 1554 et 1558 à la suite des combats entre les troupes royales françaises et les armées de Charles Quint.
    A l’issue des combats, le capitaine de Hierges fait construire une maison forte dans la commune, placée à proximité de l’église Saint-Martin.

    En 1640, l’attaque de Charlemont (tenu par les Espagnols) par les troupes du Maréchal de la Meilleraye provoque à nouveau des destructions.
    La maison forte et remise en état dans les années qui suivent et la chapelle attenante restaurée en 1671.
    Elle est transformée en ferme après la Révolution et appelé Ferme des Templiers. Aucune référence quelconque à l’Ordre des Templiers, mais simplement un nom de famille.

    Le village sera cédé,par traité du 24 mars 1772, au Royaume de France.
  • Langues parlées
    • Français