DENIS DIDEROT, PHILOSOPHE

à Langres
  • Langres, ville berceau du philosophe Denis Diderot

    Le Langrois le plus illustre est très certainement Denis Diderot, né en 1713 sur la place qui porte désormais son nom.
    Fils d’un maître coutelier renommé, il fit ses études au collège des Jésuites. Son père aurait souhaité qu’il rentre dans les ordres mais Denis ne suivra pas cette voie contrairement à son frère. À l’âge de 15 ans, il refuse la succession de son père et le siège canonial de son oncle, et part poursuivre ses études à Paris au lycée Louis-le-Grand.
    Lorsqu’il se détourne des ordres, son père lui coupe les vivres. Il est écrivain public et pratique différents métiers durant une quinzaine d’années. Pour vivre, il effectue des traductions de l’anglais vers le français.
    En 1746, on lui propose de traduire une encyclopédie anglaise parue en 1728. L’idée lui vient alors de recomposer l’Encyclopédie ! C’est le début d’une oeuvre glorieuse mais peu rémunératrice qui s’achèvera en 1766.

    Diderot et sa ville
    «Pour moi, je suis de mon pays» disait-il.
    Le Pays de Langres s’honore d’avoir vu naître cet homme qui prit place, avec Voltaire et Rousseau, parmi les figures emblématiques du Siècle des Lumières. Diderot ne reviendra dans sa ville natale qu’à 5 reprises. Trop petite pour lui, son ambition et son destin sont ailleurs. Auteur éclectique et prolixe, il va s’aventurer dans tous les genres : philosophie, roman, théâtre, critique d’art. Fustigeant l’intolérance, rejetant l’autorité de la morale traditionnelle, condamnant la torture, il luttera - avec d’autres - pour le triomphe de la raison et l’universalité du bonheur humain.
    Son oeuvre magistrale et étonnamment moderne demeure l’Encyclopédie, véritable monument et victoire du savoir humain dont il sera maître d’oeuvre acharné durant plus de deux décennies.
    Coeur ardent et esprit novateur, ses remarques sur Langres et les Langrois sont vives et contradictoires. Si, depuis la promenade de Blanchefontaine, ses yeux «errent sur le plus beau paysage du monde», il dit de ses compatriotes qu’ils « ont de l’esprit, de l’éducation, de la gaieté, de la vivacité et le parler traînant, ils ont des livres, ils lisent et ne produisent rien »…

    DIDEROT et la Haute-Marne, en quelques dates :
    5 octobre 1713 : Naissance dans la maison de la place Chambeau, n° 9 de l’actuelle place Diderot.
    1723 – 1728 : Études au collège des Jésuites. Denis est un brillant élève.
    1728 : Diderot quitte Langres pour Paris où il poursuit ses études et s’y installe définitivement.
    1781 : Il offre à la Ville de Langres son buste en bronze, modelé par Houdon.
    31 juillet 1784 : Mort de Diderot.
Prestations
  • Du 25 février 2018 au 25 février 2018
  • •  

Déposer un avis

Écrivez votre avis sur Denis Diderot, Philosophe :

  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Denis Diderot, Philosophe, soyez le premier à en laisser un !