JEANNE MANCE

à Langres
  • Jeanne Mance, Cofondatrice de Montréal

    Jeanne Mance, née le 12 novembre 1606, est un personnage exceptionnel du XVIIème siècle. Deuxième d’une famille de douze enfants, elle se dévoue
    pour suppléer une mère trop tôt disparue.
    Pendant ses années langroises, elle se dévoue à ses compatriotes pour faire face à la guerre (de Trente Ans), à la peste (5 500 victimes à Langres et aux
    alentours), à la misère. Au contact des Jésuites de la cité et des nouvelles des premiers missionnaires français en Amérique, elle part de sa ville natale en 1640,
    pour répondre à un appel à la mission.
    Après quelques mois à Paris, elle embarque à la Rochelle avec une cinquantaine de compagnons. Finalement, l’expédition débarque sur une île du Saint-Laurent le
    17 mai 1642 : Ville-Marie - premier nom de la cité devenue Montréal - est fondée.
    Infirmière et intendante, bras droit du gouverneur Paul Chomedey de Maisonneuve, elle déploie ses talents au service des Français et des Amérindiens, sans
    distinction.
    À travers la fondation de l’Hôtel-Dieu et de ses trois voyages en France, elle contribue, d’une manière décisive, à la réussite de cette "folle entreprise".
    Esprit "libre", elle a toujours repoussé l’idée d’intégrer un ordre religieux. Jeanne Mance, assistée de son amie Marguerite Bourgeoys, décède le 18 juin 1673,
    après avoir remis son hôpital aux hospitalières de Saint-Joseph.
    Seul "homme" de la colonie lors des nombreuses absences du gouverneur, elle reste un modèle pour les cercles féministes contemporains d’Amérique du Nord.

    A voir : la statue, oeuvre du sculpteur Jean Cardot, à été érigée davant la Cathédrale le 5 mai 1968. A cet endroit se trouvait autrefois l'église St Pierre-St paul, dans laquelle Jeanne a été baptisée le 12 novembre 1606.
Prestations
  • Du 16 février 2018 au 16 février 2018
  • •  

Déposer un avis

Écrivez votre avis sur Jeanne Mance :

  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Jeanne Mance, soyez le premier à en laisser un !