Voir les photos (2)

Monument allemand du cimetière Saint-Charles

Site et monument historiques ,  Classé ou inscrit (CNMHS) ,  Cimetière militaire et mémorial ,  Histoire ,  Militaire ,  Souvenirs de guerre à Sedan
  • Le deuxième carré de gauche du cimetière Saint-Charles est dominé par un monument d'inspiration antique. Érigé en béton par les Allemands en 1915, il rendait alors hommage aux soldats germaniques inhumés tout autour, au sein d'un enclos réservé, aménagé en terrasses.
    Avec ses effets de transparence liés aux colonnes et aux entrées latérales, le monument évoque une porte vers le ciel pour l’âme des héros. La parenté formelle avec la Porte de Brandebourg, érigée en 1791 à Berlin, mérite...
    Le deuxième carré de gauche du cimetière Saint-Charles est dominé par un monument d'inspiration antique. Érigé en béton par les Allemands en 1915, il rendait alors hommage aux soldats germaniques inhumés tout autour, au sein d'un enclos réservé, aménagé en terrasses.
    Avec ses effets de transparence liés aux colonnes et aux entrées latérales, le monument évoque une porte vers le ciel pour l’âme des héros. La parenté formelle avec la Porte de Brandebourg, érigée en 1791 à Berlin, mérite également d’être soulignée.
    A l’extérieur, les seuls éléments de décor figuré sont les fruits stylisés qui couronnent les piliers latéraux. À l’intérieur, au plafond, sont représentées deux croix de fer et, au centre, la croix Pour le Mérite.
    L’entablement porte un texte poétique de Joseph von Lauff :

    Combattant pour l’Empereur et pour l’Empire, Dieu nous a pris le soleil terrestre.
    Maintenant, libérés de toutes choses terrestres, sa lumière éternelle nous illumine.
    Sacrée soit cette place, que vous avez consacrée par des victimes sanglantes.
    Trois fois sacrée pour nous par le sacrifice du remerciement.

    Les corps des soldats ont été déplacés dans les années 1920 vers le cimetière de Noyers-Pont-Maugis, et le mur d'enceinte a été détruit en 1937. Le monument aux morts reste donc aujourd'hui le seul témoin de cette nécropole allemande ; il figure aussi parmi les plus importants monuments commémoratifs construits par l’armée allemande en territoire occupé pendant la Grande Guerre.
    Le monument allemand fait partie des 139 sites funéraires et mémoriels de la Grande Guerre (front Ouest) pour lesquels une demande d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial a été adressée à l'UNESCO.
    Après un siècle d'abandon au cours duquel il s'est fortement dégradé, le monument est restauré en 2017-2018 par la Ville de Sedan grâce à des fonds publics français (État et collectivités locales) et allemands (État fédéral) et à une souscription portée par la Fondation du patrimoine.
    Des pupitres de présentation historique sont disponibles sur place en français, allemand et anglais.
    Le Monument est accessible gratuitement aux heures d'ouverture du cimetière.
Prestations
  • Equipements
    • Accès handicapés