PARC DES ROCHES ET PROMENADE DU CONA

Parc et jardin à Bourmont

PARC DES ROCHES ET PROMENADE DU CÔNA
PARC DES ROCHES ET PROMENADE DU CÔNA
PARC DES ROCHES ET PROMENADE DU CÔNA
PARC DES ROCHES ET PROMENADE DU CÔNA
PARC DES ROCHES ET PROMENADE DU CÔNA
PARC DES ROCHES ET PROMENADE DU CÔNA
  • Le Parc des Roches, classé au titre des Jardins Remarquables par le ministère de la Culture, est situé en contrebas de la Promenade du Côna, majestueuse allée de tilleuls aménagée à partir de 1760 sur l’arête de l’éperon qui portait le château et sa chapelle, devenue église collégiale Notre-Dame, dominant le cours de la Meuse.

    Sur l’emplacement d’une ancienne carrière de pierres et de jardins villageois, Hyacinthe Mutel, entre 1816 et 1851, tire parti des falaises rocheuses pour créer un paysage romantique mêlant les éléments artificiels et naturels : escaliers, cadoles (abris) et loges en pierres sèches, arbres locaux et importés, falaises calcaires dont l’aspect sauvage est amplifié par des murs de pierres sèches et de fausses ruines qui se confondent avec elles. Par une conception subtile, Mutel propose un voyage dans un paysage pittoresque où l’intime alterne avec le sublime, touchant profondément l’âme du promeneur.

    La promenade du Côna (mot qui reflète la topographie : la colline est en forme de cône), relie l’église Notre-Dame, construite en 1756, à partir de laquelle on peut contempler un beau panorama sur la vallée, et le calvaire. Tout le long de la promenade, le long des murs des jardins qui gardent l’empreinte du château détruit, le regard survole l’ancien bourg, fortifié au XIIIè siècle.

    En poursuivant la promenade, on parvient au petit oratoire, édifié en souvenir d’un duel qui, au XVIè siècle, indigna la population. La Vierge de miséricorde du XVIIIè siècle qu’abrite cet oratoire provient vraisemblablement de la chapelle des Annonciades, transformée à la Révolution en édifice civil. A partir de l’oratoire, on peut descendre « les 104 », pittoresque escalier de pierre qui longent l’ancienne fortification et permet de rejoindre le bourg.

    A l’extrémité sud de la promenade du Côna se trouve le calvaire, érigé en 1697 et reconstruit en 1759. La croix, frappée par la foudre et brûlée, a été reconstruite à plusieurs reprises jusqu’à l’actuelle, qui date de 2000. A son pied se trouve une pietà. En poursuivant la promenade, on atteint un panorama sur la haute vallée de la Meuse.
  • Du 1 janvier 2019 au 31 décembre 2019
  • •  

Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Parc Des Roches Et Promenade Du Cona :
  • Médiocre
  • Moyen
  • Bon
  • Très bon
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Parc Des Roches Et Promenade Du Cona, soyez le premier à en laisser un !